Infections de la vessie ou des voies urinaires

infections-de-la-vessie-ou-des-voies-urinairesLes voies urinaires incluent les reins, le bassinet, les uretères, la vessie et l’urètre. Les infections des voies urinaires (infection urinaire) sont fréquentes. Elles touchent surtout les femmes. Les symptômes qui caractérisent cette infection sont entre autres :

  • douleurs pendant et après la miction ;
  • envie pressante d’uriner ;
  • uriner de petites quantités à chaque fois ;
  • douleurs en bas du ventre ;
  • urine trouble et malodorante qui contient parfois du sang.

La bactérie E. coli ou une des autres bactéries contenue dans les intestins est souvent à l’origine de l’infection urinaire. Durant les visites aux toilettes ou les rapports sexuels, ces bactéries peuvent se retrouver dans les voies urinaires, où elles s’attachent à la paroi de la vessie. Chez les femmes, l’urètre est plus court que chez les hommes. C’est pourquoi les femmes sont plus sensibles aux infections urinaires que les hommes.

Une infection urinaire en stade précoce peut disparaître en buvant de grandes quantités d’eau. La vessie et l’urètre sont en quelque sorte nettoyées. Une fois l’infection installée, un traitement à base d’antibiotiques s’impose. En l’absence de traitement, l’infection ne passe pas et peut se transformer en pyélonéphrite. Ceci entraîne des symptômes tels qu’une fièvre forte et des douleurs au dos, au niveau des côtes inférieures.

En général, les médecins prescrivent alors en premier lieu Nitrofurantoïne. Évacué rapidement par le système rénal, ce médicament est acheminé efficacement vers les uretères, la vessie et l’urètre. Augmentin (amoxicilline et acide clavulanique) est souvent prescrit en cas d’infections urinaires, tout comme Ofloxacine (un antibiotique de la famille des quinolones).